Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2018

Les actionnaires croquent le gâteau.

 

ruissellement.jpg

   

D’après un  récent rapport de l’ONG OXFAM la France serait la championne du monde de la rémunération du capital à partir  des bénéfices des entreprises. Et cette part revenant au capital ne fait que croître.  En effet  dans les années 2000, même Sarkozy bien connu comme dangereux gauchiste le réclamait,  on considérait comme souhaitable une rémunération par tiers, un tiers aux actionneurs, un tiers aux ouvriers et un tiers pour les investissements.  l’ONG annonce que pour 2017 les entreprises  ont laissé 27% aux investissements et 6 % aux employés,  ce qui ramène la part distribuée aux actionneurs à 66%. Cette analyse concerne uniquement les entreprises cotées au CAC 40. Arcelor Mittal  aurait distribué des centaines de millions à ses actionnaires alors que ses résultats  sont  négatifs.  Idem pour Engie et Véolia qui redistribuent aux actionnaires l’ensemble de leurs bénéfices. Outre le fait, scandaleux,  que ceux qui  travaillent voient leur part de rémunération diminuer par rapport à la part distribuée aux rentiers c’est la survie même de l’entreprise qui est en jeux. La part qui était réservée aux investissements permettait à celle-ci de se moderniser pour rester compétitive. Aujourd’hui ce sont les fonds de pensions spéculatifs qui attirent le maximum de rémunération. Or nous savons très bien comment fonctionnent ces fonds. Ils s’investissent dans les entreprises qui souvent dégagent des dividendes confortables. Participant au capital ils imposent des cures pour augmenter encore  la rentabilité. Et quand le citron a été bien pressé… ils s’en vont ailleurs recommencer leur manipulation

Dans le même temps, d’après OXFAM, l'étude constate «la spirale des inégalités» qui s'accroit entre  les hauts dirigeants et la plupart des employés. Résultat, en 2016, «les PDG du CAC 40 gagnaient en moyenne 257 fois le SMIC et 119 fois plus que la moyenne de leurs salariés au sein de leurs entreprises alors que ce dernier écart n'était que de 97 en 2009».

Ces chiffres remettent en cause la fameuse théorie  du ruissellement chère à notre Président qui consiste à prétendre qu’en versant beaucoup d’argent en haut de la pyramide … il en retombera suffisamment à la base.

      

 

Commentaires

Rien de nouveau...

Les 85 personnes les plus riches possèdent autant que les 3,5 Milliards (3 500 000 000) les plus pauvres. 20 Milliards par personne contre 465 $.

La pyramide sociale, très bien symbolisée sur le billet de 1$ américain, où les plus riches sont au sommet, ne doit pas bouger, pour permettre aux très riches de continuer à imposer leurs lois aux dirigeants de la planète.

Ils sont très bien servis en France:
"Macron : “Nous devons créer le Nouvel Ordre Mondial du 21è siècle ensemble”
Ce "nouvel ordre mondial", source de tous les fantasmes complotistes, était déjà très cher aux Rotschilds au siècle dernier.
On peut bien sûr aussi s'intéresser au "Bilderberg" (Le Groupe de Bilderberg rassemble l'élite mondiale de la finance, de l'économie, de la politique et des médias. C'est le plus puissant des réseaux d'influence), qui se réunit chaque année et reste très opaque sur ses buts réels.

Alors,... on peut être pauvre et heureux malgré tout (quoique....)................

Consolons nous: "quelqu'un" a dit : "Au Royaume des cieux, les derniers seront les premiers." Les "très riches" s'efforcent de faire nous les "premiers au royaume des cieux"... Grand merci à eux.

Écrit par : erwan | 18/05/2018

Répondre à ce commentaire

Au groupe de Bilderberg, on peut aussi ajouter ""Locarn" ou encore "Le Diner du Siècle" auquel prend régulièrement part Le Drian. Et le "Diner Celtique" maintenant avec Rugy et Molac. Les puissants savent y faire pour que les politiques leur fassent allégeance...

Écrit par : Youenn | 19/05/2018

Répondre à ce commentaire

...il y a même des hommes politiques qui se disent de gauche et qui "copinent" avec des milliardaires...
politique et éthique ne sont pas synonymes
la seule "loi morale" de certains est le profit personnel

Écrit par : erwan | 21/05/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire