Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2020

Coronnavirus... une remise en cause de la politique libérale.

            Le pays découvre le manque  de masques ,  de  respirateurs, de gants, maintenant de médicaments, pourtant  la France a été l’un des fleurons mondiaux dans la production de ces produits liés à la santé. Aujourd’hui le Président de la République fait son  « mea  culpa » national  en avouant que les hôpitaux manquent de tout mais il se  reprend en annonçant  que le pays allait sommer les constructeurs automobiles de fabriquer des respirateurs. Il promet  un vaste programme de fabrication de masques , 10 millions par semaine. Cela ne suffira sans doute pas, du moins quand nous arriverons au pic de la maladie. Pour  faire face,  la France en a donc commandé 1 milliard à la Chine qui en possède en stock et qui surtout met déjà ses usines au travail. 
 
Reconnaissance aux soignants dans la galère.
           Tous les soirs à 20 h les Français saluent le travail des soignants. Le gouvernement de son côté ne lésine pas sur les louanges  à l armée des blouses blanches. Mais de leur côté ces blouses blanches, n’ en peuvent plus. Soumissent à des horaires invraisemblables dans des conditions qui comportent des risques pour leur propre santé, elles avouent manquer de tout, de place, de matériel et surtout de personnel pour assurer la relève. 
              Le moment n’est pas venu de faire le procès des responsables de cette situation mais il viendra et la question qui sera posée et à laquelle les Français exigeront une réponse se formulera en termes simples :
 
Comment en est on arrivé à cette situation ou l’improvisation prend  le pas sur l’anticipation.
          Cela ne date pourtant pas de hier que les personnels hospitaliers ainsi que ceux  des EHPAD se mettent en grève en réclamant plus de moyens pour la santé et pour accompagner le vieillissement. Les gouvernements successifs font la sourde oreille, mieux ils accélèrent le mouvement obnubilés qu’ils sont par le redressement des comptes de l’État et le respect de la règle du 3% maximum  de déficit édictée par le traité de Maastricht. Ces mêmes  gouvernements ont nié les difficultés des enseignants. Les moyens alloués au  service public ont  ainsi été rabotés et la conséquence se voit tristement aujourd’hui. Le coronavirus serait apparu,  indépendamment de la qualité  des  services publics mais ceux-ci auraient eu les moyens de faire face et sans doute que les conséquences auraient été moindres. 
 
Le jour d’après?
        Alors il me vient cette idée, sans doute déraisonnable mais à laquelle j ai envie de croire. Et si cette  pandémie était un mal pour un mieux. Et si le  gouvernement, soudain respectueux de ses promesses faites, le couteau médiatique sous la gorge,  mettait en place une véritable politique de soutien au service public. Une vraie volonté de relocaliser la production industrielle. Et si les Français reconnaissants aux producteurs locaux, modifiaient leur mode de consommation et abandonnaient  progressivement la course aux produits les moins chers,  les achats en ligne et retrouvaient le chemin des marchés de proximité. Et si conscients que l’air est plus respirable avec moins de voitures et que c’est une question de santé publique, nos concitoyens décidaient massivement de prendre le vélo, le bus pour se rendre au boulot. Et si, et si…. La réponse ne tardera sans doute pas à venir, dès que ce difficile et indispensable    confinement,   laissera de nouveau la place à la rencontre sur l’espace public.  La mobilisation des citoyens saura,  je l’espère raviver la mémoire du gouvernement . 

 

27/03/2020

Un "tour" sans spectateurs... et pourquoi pas du beurre sans sel.

tour.jpgDernière nouvelle qui me laisse pour le moins perplexe ...la Ministre des sports annonce que le tour de France pourrait avoir lieu.... à huis clos. Si si, vous m'avez bien lu...à huis clos!
    S’il est un événement populaire qui garde tout son sens, non pas du fait de la kyriell d’annonceurs qui se paient une image mais par les millions de spectateurs qui se bousculent au bord des routes, c est bien le tour de France... alors non s'il vous plait pas de tour de France sans la fête qui l’accompagne. La grande boucle supportera facilement, comme les JO, que pour cette année on fasse un « passe tour ». Son image par contre restera altérée à jamais si la télé nous prouvait que la grande boucle pouvait se faire sans spectateurs... alors s' il vous plait.. faite comme pour le JO... annoncez que la grande boucle sera encore plus belle l'an prochain avec encore plus de spectateurs sur le bord des routes mais n’enfermez pas nos coureurs dans le cadre de la TV.

23/03/2020

Le "Jogger bashing"

jogger.jpg Ca y est on l’a enfin trouvé… le vilain canard, celui qui n’écoute rien, qui est irresponsable et qui diffuse le coronavirus à tout-va… et oui, il fallait un coupable et on l’a… Je veux parler du Jogger. La police en a même repéré un qui circulait à 3km de chez lui. Trois km, vous vous rendez compte de ce que sont capables ces inconscients. Bon d’accord il courait tout seul… mais ce n’est pas une raison. Si cela se trouve il transpirait et des gouttes de sueurs ont pu couler sur le sol… vous imaginez un gamin qui ensuite se roule sur le sol et paf, il le choppe ce connard de virus. Ah, le virus ne se propage pas par la sueur, mais qu’est-ce qu’on en sait. Sinon, je l’ai entendu,(le jogger) il respirait fort et donc inévitablement, il "aérosolait" l’atmosphère et là, la petite dame avec son chien qui se balade par-là, le respire… et elle aussi elle l’attrape… je vous le dis, que des irresponsables, des assassins inconscients.
     je sais je ne devrais par plaisanter sur ce sujet, mais je trouve la ficelles tellement grosse que je ne peux pas m’en empêcher. A trois sur le siège avant du camion, cela ne pose pas de problème Ben non, ils vont travailler. On ne va quand même pas montrer du doigt les gens qui travaillent. Alors que le jogger, il n’est pas productif, il n’a donc rien à faire dehors ce nargueur. Tiens, on va lui envoyer la police et 130 euros pour commencer, il narguera moins après.
    J’aimerais comprendre, comment peut-on demander au jogger de rester tranquille à la maison. Même si justement à la maison il commence à tourner comme un fauve, et à côté de dire aux gens qu’il faut aller travailler. Soit le confinement généralisé est la solution,( je n’en sais rien,) et tout le monde est confiné, comme en Chine soit on accepte que la contagion va se propager largement, le but étant alors d’étaler le pic, auquel cas se sont les gestes barrières qu’il faut développer. Et alors oui, il faut continuer à vivre et pourquoi pas, courir avec un masque à condition d’en avoir en quantité suffisante