Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2018

ça branle du manche à QBO....

conseil co2.JPGLe conseil Communautaire de QBO du 18 octobre a effectivement été mouvementé. Il a mis en évidence un malaise à l’intérieur de l’assemblée.

 Le premier dossier chahuté concernait « le projet de pacte de solidarité fiscale et financière ». Sans entrer dans le détail, l’Etat va réévaluer  la dotation qu’il  verse aux communes de QBO. Les calculs du Ministère font que certaines  communes vont voir leur dotation augmenter  et d’autres, en particulier celles du Pays Glazic,  diminuer. On peut  facilement comprendre la grogne de celles-ci. La Communauté par son Président, a  proposé, pour calmer les esprits, de compenser sur quatre années et  de manière dégressive,  cette perte de recette par une « Attribution de compensation communautaire ». Le premier vice-président n’est pas d’accord et propose lui, que ce soient les communes bénéficiaires et non la communauté, qui fassent preuve de solidarité en reversant une compensation aux communes perdantes.

Le second dossier de friction porte sur la définition de l’intérêt communautaire et tout particulièrement sur le transfert de deux compétences actuellement municipales vers l’action sociale de la  communauté. Il s’agit de de la gestion des EHPAD (établissement pour personnes âgées) et de la petite enfance. Même scénario le Président propose ce transfert dès aujourd’hui et le premier vice-président souhaite dialoguer pour affiner la proposition actuelle qui laisse planer un doute sur l’avenir des emplois de ce secteur sur l’ancien Pays Glazic.

En fait, sur le fond, ces deux dossiers montrent la prédominance montante de la communauté d’agglomération par rapport aux communes. La loi NOTRE a fortement imprimé cette orientation  et à mon avis on n’y reviendra pas. Les communes sont progressivement vidées de leurs compétences au profit de la communauté. Il est alors naturel que les conseils municipaux des communes s’interrogent sur leur devenir. Cette mutation va profondément transformer les rapports entre citoyens et élus. Il est donc  essentiel de  prendre le  temps nécessaire à faire évoluer les esprits. Le problème est que Le Président de QBO, fort de sa légitimité de Maire de la commune centre,   fait le forcing et qu’agissant de la sorte il brutalise les Maires des autres communes qui ont l’impression de se faire dévorer par Quimper.

Je suis convaincu de la pertinence du regroupement communautaire à l’échelle du territoire. Je pense que les communes n’ont plus les moyens de mener les politiques indispensables à l’amélioration de la qualité de vie des habitants. Il va donc falloir y aller mais la meilleure manière n’est certainement  « sabre au clair à la hussarde ». Le Président de la communauté doit être le rassembleur et pour se faire il doit écouter, dialoguer chercher le maximum de consensus. C’est tout cet  état d’esprit qui manque aujourd’hui à QBO. Alors on assiste, comme jeudi,  à des prises de position ponctuelles  souvent  justifiées par la crainte mais qui devront céder la place à un véritable échange politique sur un projet de territoire.   Ce projet n’aura d’ailleurs son sens que lorsqu’il sera porté par une équipe communautaire qui aura été élue par  les habitants du territoire et non plus par des conseillers municipaux élus actuellement sur des projets municipaux aussi différents qu’il y aura de communes. 

Commentaires

Monsieur Le Bigot semble découvrir des vertus à l'écoute, au dialogue et au consensus.

Il fut un temps, pas si lointain, où beaucoup lui reprochaient son manque d'écoute, de dialogue ou de consensus, au point d'être obligés d'aller dans la rue pour essayer de se faire entendre... mais c'est vrai, à l'époque c'est lui qui avait pouvoir de décision.

Écrit par : erwan | 23/10/2018

Répondre à ce commentaire

et la majorité de M jolivet se découvre un intérêt soudain pour la pratique du vélo et ces pratiquants.

donc M Jolivet semble découvrir des vertus au vélo...

bon vu les réactions de certains de ces colistiers quand on parle vélo c'est pas gagné

Écrit par : philig | 30/10/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire