Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2017

La gauche remercie F Fillon.

 

fillon.jpgOuf ça y est, la gauche est rassurée, François Fillon reste bien le candidat de la droite.  Son discours de cet après-midi ne laisse planer aucun doute. « Je n’ai rien fait d’illégal et si ce que j’ai fait n’est pas bien, je m’en excuse auprès des français… ». Circulez l’affaire Fillon est terminée, la presse, la justice tous pourris,  maintenant on se met au boulot. Et bien voilà qui est bien parlé. Les Français vont tout de suite comprendre que quand on est député, Ministre…on peut verser sur le compte de sa femme, à partir de l’argent public, des sommes rondelettes dont on n’aura aucune justification à fournir. Car tout le monde l’aura entendu, Pénélope dit vrai quand elle s’exprime à la télé et qu’elle dit qu’elle n’a jamais été assistante parlementaire de son mari. Bon d’accord les esprits chagrins pourront toujours prétendre  que l’interview était en anglais et que depuis le BREXIT, l’anglais ne compte plus. Ou que, comme le  dit F Fillon l’interview était hors contexte… ben voyons au café, si ce n’est pas hors contexte ça ! Bref c’est la grosse patouille et le François plus il se démène et plus il s’enfonce. Il en appelle au coup d’état de la gauche, au lynchage médiatique. Mais Monsieur « Je Lave plus Propre »,  au-delà des mots,  des intérêts des uns et des autres dans cette affaire, les faits sont là. Votre femme a vu tomber sur votre compte en banque commun  près de 900 000 euros  sans qu’elle ait eu à bouger le petit doigt. Sauf peut-être un coup de fil par ci par là, une présence à un cocktail barbant au possible. Tout ceci peut être légal mais certainement pas moral.    

          Il sera donc, comme il le dit le candidat de la droite… droit dans ses bottes et le premier qui rigole, il aura gaffe à faire. Un froncement de sourcils et le traitre qui met en cause la parole du candidat sera transformé en statue de sel. Il y a d’ailleurs de fortes chances que les quelques députés qui ont émis des réserves  sur la possibilité pour Fillon de tenir, se mordent rapidement les doigts. Juppé s’en tire élégamment, et Sarkozy trépigne en voyant le plat passer une nouvelle fois.

        Franchement, à part le contingent des inconditionnels, prêts à tout pardonner à celui qui parle de relever le pays en serrant  encore plus la ceinture des  bas salaires, qui peut une minute faire confiance à un individu qui ne se rend même pas compte que son discours est devenu tout simplement  insupportable.  Pas grand monde, et bien  c’est cela la bonne nouvelle pour la gauche qui se voyait bien mal partie dans cette compétition présidentielle après une mandature qui ne laissera pas une trace historique.  Il y a aujourd’hui  un appel d’air  et tout le monde pense  récupérer cet électorat qui va fuir F Fillon et donc rétrécir le score de la droite.

      Comme quoi, il se passe  toujours quelque chose de nouveau en politique et si cela se trouve, nous n’avons pas encore tout vu.

Commentaires

c 'est lamentable ,mais les français vont se laisser embobinner une fois de plus car ce monsieur sait amadouer les femmes.quand je pense qu 'avec ma petite retraite je n arrive méme plus à suivre pas de remboursement lunette ni dentaire je suis ècoeurée.il
faut si je comprend bien étre malhonnéte pour survivre

Écrit par : le bail | 07/02/2017

Répondre à ce commentaire

Je suis pas persuadé que la gauche soit la grande bénéficiaire de ce bazar, en revanche, il y en a une qui se frotte les mains grave ...

Écrit par : Boutbois | 07/02/2017

Répondre à ce commentaire

Pour l'instant c'est plutôt Macron qui remercie Fillon, et Macron ce n'est pas la gauche, très loin de là.(sauf à dire que la banque Rotschild est de gauche)

"Faiseur de miracle, Macron attire à lui les girouettes, les canards boiteux, les faillis, les poissards, les charlatans et les scrofuleux." "Pour 2 euros, t'as eu Fillon; pour 1 euro, t'auras Hamon; pour un chèque en blanc, t'auras Macron"
signé Bernard Pivot (qui n'est pas le dernier des idiots)

Bernard Poignant serait il donc à classer parmi les "girouettes, canards boiteux, faillis, etc..." ?
Amusant
On attend les nouveaux rebondissements de cette campagne feuilleton.

Écrit par : erwan | 10/02/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire