Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2019

Le grand écart.

ti douar.JPGLa ville de Quimper a marqué en juin son intention de vendre les terrains en bordure du rond-point de Ti Douar à Quimper Bretagne Occidentale. Aujourd’hui QBO se propose d’acheter ces terrains pour les vendre à la société NICOT. Ces terrains boisés permettaient jusqu’à présent de garder une entrée de ville paysagée et masquaient les bâtiments industriels et commerciaux Truffau et Décathlon. Si Nicot fait cette acquisition de 11000 m2 c’est en partie pour un construire des bâtiments et pour y mettre les enseignes publicitaires qui vont les accompagner.
Comment peut dire, comme l’a fait le Maire, avoir entendu la demande environnementale des habitants lors des dernières élections Européennes, caractérisée par le score des écologistes et continuer à saccager de la sorte notre environnement paysager. Sans compter le double discours qui consiste à lancer un "opération cœur de ville" et à vendre 11000 m2 en périphérie pour du développement commercial. Et ici il ne s’agit pas d’octroyer une simple autorisation d’exploitation commerciale à NICOT mais bien de vendre du patrimoine paysager pour une grande surface commerciale en périphérie.

C'est ce que l'on appelle le double discours. 

Écrire un commentaire