Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2012

6 mai 2012

 

14:15 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (6)

29/04/2012

Compostage des algues vertes à Fouesnant

Le conseil municipal de Quimper, dans sa séance du 27 avril était invité à donner son avis sur un projet de centre de compostage d'algues vertes à  Kérambris en Fouesnant. Cet avis  fait partie de la procédure d'enquête publique dans le cas d'une installation classée au titre de l'environnement. Le dossier technique ne semble pas poser de questions particulières. Il est à ce stade, et c'est bien le moins que l'on puisse en attendre, conforme aux normes relatives à ce genre d'installation.

Si les élus écologistes ont souhaité émettre un avis négatif, c'est sur le principe même du traitement qu'ils se sont positionnés. Pour les écologistes la question des algues vertes doit se traiter à la source. Le ramassage sur les plages n'est qu'une approche curative du problème.  

21:51 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (12)

15/04/2012

IALYS

 

Conseil de Quimper Communauté du 13 avril 2012

Intervention de Daniel Le Bigot sur l'étude pour la réalisation d'un centre grand public : Ialys

Ialys est, aujourd'hui, un cluster qui regroupe les acteurs de la filière "aliment" de Cornouaille (entreprises, structures de services, formation, R&D,...). La délibération présentée au Conseil communautaire concernait la version grand public de Ialys : un projet de centre à vocation ludique et pédagogique, sur le thème de l'alimentation, ses produits, ses métiers.

     ___________________________________________________________________________________

Vendredi dernier, le conseil communautaire a eu à se prononcer sur le projet d’un centre d’animation permanent "Ialis" autour de « l’aliment ». Il ne s’agit pour l’instant que de lancer une étude pour évaluer l’intérêt d’un tel centre. Mais nous savons que c’est toujours à partir de ce type de délibération que se met en route le projet. Il y a donc intérêt à bien préciser d’emblée les objectifs de cette étude.

Les élus écologistes ont donc logiquement pointé le flou qui existe à ce stade sur la nature même du projet ainsi que sur les perspectives financières d’un tel engagement. Ce qui nous paraîtrait impensable, c'est qu’un tel projet puisse servir de vitrine publique pour une industrie agro-alimentaire qui ne cesse de nous interpeller quant à son impact sur l’environnement. D'autres formes de production concernant notre alimentation méritent d'être mises en avant. Notre abstention est donc à considérer comme le signe d’une vigilance.

13:43 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : keg