Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2011

Programme Local de l'Habitat (PLH) 2011 - 2017

Conseil de Quimper Communauté de vendredi 4 février

 

 

22:29 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : plh

20/09/2010

Europe Ecologie

aout_08dany daniel1.jpg

 

Le mouvement écologique  se trouve aisni sous l'impulsion de Dany Conbendit à la croisée des chemins. Le choix pour  le parti  les Verts est donc simple:   se fondre dans un nouveau parti Europe Ecologie, ou de poursuivre sa route en solitaire.  Europe Ecologie devenant alors une sorte de confédération à géométrie plus ou moins variable, qui se constituerait, se deconstruirait en fonction des échéances électorales.

Je pense que le temps est venu pour les Verts de passer à la phase supérieure, celle d'être le pivot d'un rassemblement. Nous l'avons constaté lors des dernières consultations électorales, les écologistes   pèsent de plus en plus sur le paysage politique du pays. C'est une réalité, les Verts y ont largement contribué et il nous faut l'assumer. D'un autre coté, soyons réalistes, la structure actuelle des Verts avec ses sempiternelles guéguerres des courants et ses statuts bloquant ne nous permet pas de progresser.  Europe Ecologie, sous la houlette de Dany  a montré sa capacité à mobiliser les énergies. Le chemin  me semble donc tout tracé et il me semble qu'il y a une responsabilité historique pour les Verts d'y adhérer.

Que feront les autres partis politiques qui ont participé à la démarche Europe Ecologie? c'est a eux seuls de décider mais là encore soyons pragmatiques: la double appartenance a deux organisations politiques nuit évidemment à la clarté et à la lisibilité par l'opinion. Si l'UDB en ce qui nous concerne  souhaite conserver son activité politique centrée autour de l'autonomie de la Bretagne. Ce sera son choix et nous devrons le respecter. Il restera à prévoir un partenariat privilégié avec ce parti que nous rencontrons sur la plupart de nos luttes mais je pense que les choses seront ainsi plus claires.

00:56 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

29/03/2010

Super Dany

aout_08dany daniel1.jpgDany, éternel brasseur d'idées, pourfendeur d'idées reçues,  lance son projet pour reconstruire  l'écologie politique. Du coup Les Verts qui depuis plus de 20 ans et avec des fortunes diverses bossent sur le terrain, s'y prennent à deux fois pour déglutire le morceau... Cécile, y va les pieds sur le frein, Noel, Yves, Dominique du bout des lèvres.

Pour ma part je pense que le train Dany est en route et que personne ne l'arrêtera. Dans ce cas il n'y a que deux solutions, grimper dedans, à l'arrache ou le regarder passer et se condamner à courir comme des dératés pour le rattraper quand nous serons seuls sur le quai.

En fait c'est quoi Europe Ecologie, sinon une très belle machine électorale. Elle a parfaitement montré son efficacité à deux reprises. D'un parti  "Vert" catalogué brouillon et ingérable, par la baguette magique de Dany voilà l'écologie politique promue comme troisième force politique, symbolisant le renouveau. Avouons que la mutation est plutôt réussie. Y a t'il dans le fond une modification de notre pensée? à mon avis pas du tout. Le projet de EE reste avant tout celui qui a toujours été défendu par les Verts.

Les Verts auraient donc tort de faire la fine bouche. Il y a un formidable courant d'air qui agite le monde politique. Profitons en pour: d'un coté approfondir notre pensée et de l'autre organiser notre mouvement afin qu'il soit en phase avec les  millions d'électeurs qui ne se reconnaissent pas ou plus dans l'alternative PS UMP.

Dany n'est ni  une icône ni un enfant de coeur. Il a les défauts de ses qualités, c'est un agitateur bouillant d'idées et un débatteur hors pairs. Il invente en permanence  des chemins  nouveaux et donne envie de foncer.

 Parce qu'il serait alors obligé de prendre une posture, il ferait un très mauvais candidat pour la présidentielle. Il le sait, et préfèrera incontestablement s'amuser du spectacle que vont nous donner les prétendants au titre.

23:56 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)