Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2014

Règlement du service de l'eau

Mon intervention pour le groupe KEG au sujet de la délibération sur le Règlement du service de l'eau lors du conseil de Quimper communauté du 9 décembre 2011. Le groupe KEG s'est abstenu sur cette délibération.

Ce dossier redevient d'actualité car le tribunal administratif doit statuer prochainement  sur une plainte déposée par l'association "eau secours " concernant, en particulier, deux points du règlement.

   1) l'absence de maxi et de mini en ce qui concerne les pressions distribuées sur le réseau eau.

   2) le fait que le paiement de la première facture valant, d'après le règlement proposé, acceptation de ce dit règlement.

Ces deux points nous semblaient effectivement poser question. C e qui a valu notre abstention lors du vote.


Daniel Le Bigot par kemperlecologieagauche

 

09:49 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : quimper, eau

14/06/2014

Tout ce qui est excessif devient insignifiant

bonplan-veloqub-copie.jpg« Tout ce qui est excessif devient insignifiant » cette phrase de Talleyrand reste encore d'actualité. En effet, je lis sur la page facebook de la toute nouvelle association « Quimper en roue libre » que rien n'aurait été fait pour le vélo sous l'ancienne municipalité, et ceci malgré la présence d'un élu écologiste à l'urbanisme...
Que nous n'ayons pas réalisé tout ce que nous avions souhaité est une vérité incontestable et je suis le premier à le déplorer mais je voudrais simplement rafraîchir les mémoires et souligner au moins une partie de ce qui a été fait.
Tous les ans, la somme de 100 000 euros a été inscrite et consommée au budget principal de la ville en faveur d'aménagements cyclables. Depuis 2008 la priorité a été mise sur la continuité des itinéraires. Sur l' avenue Y Thépot, le Bd de la République, route de Brest.... la route de ty Nay des pistes existaient mais elles se terminaient avant les rond-points. Aujourd'hui, les pistes rentrent sur les rond-points et les cyclistes sont protégés par une bordure évitant le pincement. Tous les travaux neufs en matière de voirie et d'urbanisme (hors budget spécifique vélo) ont été réalisés avec cette préoccupation de la sécurité des cyclistes. Pour la ville, le rond-point de Keradénnec, le boulevard de France près de la piscine, la rue de Bénodet... mais la ville a également été partie prenante et exigeante dans l'aménagement de l'échangeur du Loch dont l'équipement pour les cyclistes représente à lui seul près d'un million d'Euros. Au centre ville, il n'a pas été créé de nouvelles pistes cyclables mais l'extension des rues piétonnes,rue René Madec, rue du Chapeau Rouge permettent aux cyclistes de circuler en toute sécurité et à ce titre le double sens rue Kéréon ou E Freron est autorisé. Pour faciliter leur circulation une certain nombre de rues à sens unique a été autorisé à double sens pour les vélos. Dans le même esprit une vingtaine de feux tricolores, ont été modifiés pour autoriser le passage des vélos alors que le feu est rouge.
Depuis 2009 la ville a posé 345 appuis vélos pour permettre aux cyclistes de s'arrêter et de laisser leur vélo en toute sécurité.*

Quimper communauté :
Afin de favoriser la pratique du vélo pour tous, Quimper Communauté a mis en circulation près de 150 vélos à assistance électrique. L'opération fonctionne très bien et la collectivité est sollicitée pour augmenter son parc...
Le schéma vélo adopté par Quimper Communauté va se traduire par plus de 250 kms d'itinéraires cyclables sur l'agglomération. Et pour terminer cette liste, nous avions intégré dans les aménagements du Bus a Haut Niveau de Service une voie cyclable à double sens complètement séparée de la circulation automobile allant de la gare à la place de la Résistance.

Cette liste de réalisations n'est évidemment pas exhaustive. Elle démontre cependant que le confort et la sécurité du cycliste a durant ce mandat été une préoccupation constante.
Bien entendu nous aurions souhaité aller plus loin, mais les réalités budgétaires se sont également faites sentir et nous avons dû faire des choix. Nous aurions par exemple pu laisser la Providence en l'état et consacrer ce budget aux aménagements cyclables. C'est une autre partie de la population qui n'aurait pas été satisfaite.

Pour conclure je voudrais juste dire qu'en tant que cycliste et en tant qu'élu écologiste je ne me satisfais pas de ce qui a été réalisé. Je pense que nous pourrons aller plus loin dans les aménagements en étant plus nombreux à pratiquer la petite reine. La situation de la ville peut être largement améliorée mais elle permet déjà aujourd'hui de faire nombre de trajets à bicyclette. les footballeurs n'ont pas attendu d'avoir un stade pour pratiquer leur sport, c'est quand ils ont été nombreux que les pouvoirs publics ont construit les équipements. Alors soyons nombreux à « deux roues » et nous serons en mesure d'exiger les aménagements qui rendent encore plus facile la pratique de ce moyen de déplacement simple et écologique.

00:55 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (11)

20/04/2014

Fukushima, Tchernobyl, nucléaire dehors ! Nukleel er maez - 3ème édition

Rassemblement du Faou (Finistère) du dimanche 20 avril 2014

22:57 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nucléaire