Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2006

La berlue....

Je n'arrive pas à y croire, les Italiens auraient conservé Berlusconi à la tête du Pays. Je cherche encore entre trois solutions, soit les médias nous mentent et en fait Berlusconi n'est pas si déjanté que cela. Soit les italiens sont bien mal en point en ce qui concerne la conscience politique. Soit Romano Prodi est une sorte de machine à rêver à la Lionel Jospin et dans ce cas... il s’est passé la même chose que chez nous un certain 21 avril.
Toujours est il que ce résultat doit nous servir d’avertissement. Ce n’est pas parce que la droite fait des bêtises qu’elle ne repassera pas en 2007.

23:15 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

05/04/2006

le gouvernement ment, la rue rue

Suite au discours « abracadabrantesque » de Chichi, on pouvait s’attendre à une forte baisse de la mobilisation contre le CPE ce mardi 4 avril. Divine surprise, les rues de Quimper étaient aussi pleines que mardi dernier. Comme si conscients que l’avenir du CPE allait maintenant se jouer au parlement, les manifestants signifiaient au gouvernement qu’ils restaient vigilants. C’était assurément une belle manif, toute en couleurs. Il nous manquait juste la musique. On peut même noter un léger mieux du coté des slogans, comme quoi l’entraînement porte ses fruits. Sur ce terrain la CNT a une nouvelle fois remporté le prix de l’originalité… « Quand le gouvernement ment, la rue rue » pas mal.
Bon et maintenant ?
Pas de grosses manifestions en vue, les syndicats vont affiner leurs stratégies pour entrer en négociations avec les élus… UMP. Coté étudiants et lycéens c'est l’heure de la décrue, finie la récrée. Du coup tout le monde va se retrouver un peu hésitant, « on a gagné ? On n’a pas gagné ? ». Le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’est pas clair. Rendez vous début mai.

00:10 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

04/04/2006

Sarko à la manoeuvre

Depuis deux semaines, à chaque sortie d'un conseil des Ministres, il rasait les murs, fuyait la presse, se refusant à tous commentaires, à croire qu'il était malade. Et là, on ne voit plus que lui. Il téléphone aux jeunes, invite les syndicats, fait des risettes à Bernadette... Sarko est de retour, qu'on se le dise.
Pour peu, on en arriverait d'ailleurs à le trouver presque social. C'est vite oublier que la semaine dernière, pendant que les yeux étaient tournés vers le CPE, il présentait au conseil des Ministres son projet de loi sur l'immigration. Une immigration "choisie et non subie ", comme il dit. En gros, les étrangers qui "ont du talent..." pourront rester ici, les autres, mariés pas mariés, en France depuis 10ans... ouste. Le casque en moins, Sarko a toujours l'esprit colonial.
Remarquez, chez les socialistes, le projet de loi Sarko n'a pas l'air d'émouvoir beaucoup. Chez Hollande c'est une chose à la fois, aujourd'hui le "nonos" c'est le CPE et ça marche, alors demain sera un autre jour.

00:45 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)