Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2006

vite dit!

Au delà du coté provocation, référencée petit "livre rouge" la question posée par Ségolène Royal sur le contrôle des élus n'est pas stupide. Arlette parle elle de "révocabilité...".
Pour ma part je m'en tiendrais à une proposition somme toute modeste et facilement applicable concernant l'exercice du mandat d'élu. Car il s'agit bien d'un mandat, c'est à dire que les citoyens confient librement à un citoyen qui s'est proposé pour le faire, d'agir en leurs noms pour le bien de tous. Je trouve normal dans ce cas que l'élu d'une part se consacre à l'exécution de ce mandat et d'autre part rende compte régulièrement de la manière dont il le fait.
Il faut sortir de la suspicion permanente, bien souvent alimentée par le fait que l'élu qui cumule se trouve de fait éloigné de ceux qui lui ont confié ce mandat. Revenons donc à quelques principes simples. On ne peut pas légiférer, voter des lois et conduire un exécutif, une mairie, un conseil général... J'apprécie beaucoup Noél Mamère qui est un très bon Député, plein de verve un tantinet provocateur et particulièrement efficace, je ne comprends donc pas pourquoi il s'obstine à vivre une situation intenable.
Pour être complet , je trouverais par contre normal qu'il reste conseiller municipal de base de Bègle sans charge exécutive. Il conserverait ainsi un pied dans la réalité local et se tiendrait au courant des difficultés rencontrées dans la mise en application des politiques au niveau municipal.
Je propose donc d'inscrire les deux principes qui suivent dans la constitution :
Interdiction de siéger dans deux exécutifs issus du suffrage universel (Maire ou Adjoint et Président ou vice Président d’un conseil Général ou Régional …)
Impossibilité d'assurer des fonctions législatives et des fonctions exécutives. (Maire et Député ou Sénateur…)

Bon d’accord il aurait fallu pour le faire que je me présente à l’élection présidentielle…pour cette fois c’est trop tard.

23:20 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (2)

06/11/2006

Un projet pour Quimper.

Bonjour,
Notre deuxième réunion "unprojetpourquimper" aura lieu:
jeudi 9 oct 20h30 à la MPT de kerfeunteun.
Au programme
-Présentation des compétences et budgets respectifs de la ville et de la communauté d'agglomération.
-Liste de discussion et blog.
-Expérience des deux premiers ateliers. (voir le CR logement social 2nov_atelier_logement.doc)
-Etablissement du programme des prochains ateliers.

et les questions que vous souhaitez mettre à l'ordre du jour.

Pour ceux qui ne sont pas encore au courant de la démarche, il s'agit de mener une réflexion sur le devenir d'un territoire. Devenir que nous voulons solidaire et durable.
L'objectif étant d'être suffisamment convaincant pour que lors des prochaines élections municipales le courant soit tel que nous aurons les moyens de le mettre en oeuvre.
La réflexion dépasse en cela le cadre des communes ou villes, il dépasse également la notion habituelle d'engagement politique pour mobiliser le citoyen et la citoyenne (of course) conscients que si nous voulons faire bouger la planète... il faudra bien commencer par chez nous.

23:54 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

14/10/2006

bonne surprise!

Ben oui, bonne surprise, puisque nous étions une cinquantaine, 46 ( + 3 qui, arrivés en retard n'ont pu rentrer dans la salle) plus une douzaine d'excusés... ce n'est pas si mal pour un premier contact en vue de travailler sur "un projet pour Quimper". Surtout à une époque ou beaucoup se lamentent du manque d'investissement des individus. En même temps pas d'emballement excessif. Il faut être une bonne centaine pour que "la mayonnaise" prenne. Il nous reste donc une marge de progression.
Pour ceux que cela intéresse et qui souhaiteraient nous rejoindre, vous trouverez le compte rendu 12oct_CR.doc.
Vous trouverez également, ici, prochainement, l'adresse d'un nouveau blog qui sera entièrement consacré à ce sujet . Le principe étant de mettre en oeuvre le maximum de moyens pour parvenir à l'élaboration collective de ce projet, dont la vocation est de réveiller notre cité " charmante endormie"
C'est vraiment une démarche citoyenne à laquelle le plus grand nombre est invité à participer. Pas besoin d'être adhérent Vert, (même si ce n'est pas plus mal, :-) ) il suffit simplement d'être en phase avec les principes que vous trouvez à:4oct_projet_pour_Quimper_2.doc
Allez… au plaisir de vous accueillir !

22:36 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (2)